Accueil | Justice | Arrêté puis placé en garde-à-vue : Le Pcd de Fatick libéré, après audition

Arrêté puis placé en garde-à-vue : Le Pcd de Fatick libéré, après audition

Arrêté puis placé en garde-à-vue avant d’être libéré tard dans la nuit du jeudi 25 octobre 2018, le président du Conseil départemental de Fatick a fait face au juge hier vendredi. De sources concordantes et dignes de foi, le président Omar Sène a été longuement interrogé sur les raisons du retard dans la livraison du chantier de Mbindondar. Même si notre source n’a pas voulu s’épancher sur le contenu des échanges entre le juge et le sieur Sène, elle a tout de même précisé que le PCD de Fatick va bénéficier d’une médiation pénale dans l’affaire l’opposant au Conseil municipal de Ngayokhéme. Pour rappel Omar Sène a été traduit en justice par l’équipe municipale de Ngayokhéme qui l’accuse de «détournement de deniers publics, faux et usage de faux portant sur 19 millions de francs» destinés à la construction de quatre salles de classe dans le village de Mbindondar. A souligner que le contrat à l’origine du conflit entre le patron de l’entreprise Mina et le Conseil municipal piloté par le ministre Mbagnick Ndiaye date de 2014.

Dakaractu

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*