Accueil | A la Une | 35 ans après : Valdiodio Ndiaye, «le plus grand oublié de l’histoire du Sénégal»

35 ans après : Valdiodio Ndiaye, «le plus grand oublié de l’histoire du Sénégal»

Il est considéré comme le plus grand oublié de l’histoire, le plus grand inconnu des Sénégalais. Valdiodio Ndiaye, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a participé à la libération de son peuple, à travers un speech prononcé le 26 août 1958 face au Général De Gaulle.

Né à Kaolack le 7 avril 1923 et mort le 5 mai 1984, Valdiodio Ndiaye est devenu plus célèbre, grâce à sa position, lors du référendum de 1958, rappelle le quotidien Source A, au sujet de l’avocat nommé ministre de l’Intérieur le 18 mai 1957. Il affichera une position opposée à celle de Léopold Sédar Senghor et de la majorité de l’élite sénégalaise d’alors.

Devant les porteurs de pancartes, il appellera le Général de Gaulle à libérer le Sénégal, dans un speech prononcé le 26 août 1958. Discours duquel on peut retenir : « Il ne peut y avoir aucune hésitation, la politique du Sénégal clairement définie, s’est fixée trois objectifs qui sont dans l’ordre où elle veut les atteindre: l’indépendance, l’unité africaine et la confédération ».

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*